Heroes of the Storm peut-il trouver sa place face aux autres MOBA ?

Heroes of the Storm, le « jeu de baston de héros » de Blizzard, peut-il coexister avec des MOBA déjà bien installés ? Selon Blizzard, la réponse est (évidemment) positive car selon le développeur, le jeu peut s'appuyer sur de vraies originalités.

Le marché croissant des MOBA est plutôt encombré (tous les acteurs d'envergure du jeu en ligne veulent le leur) et très concurrentiel (largement dominé par League of Legends et Dota 2). Dans ce contexte, un poids lourd comme Blizzard peut-il y trouver sa place avec Heroes of the Storm ? Selon Alan Dabiri interrogé par CVG durant la BlizzCon 2013, la réponse est clairement « oui ». Non seulement Blizzard ne qualifie pas son jeu de MOBA (le studio y voit un « jeu de baston de héros »), mais selon le développeur, le gameplay et le contenu de Heroes of the Storm se distinguent notablement de ceux de ses concurrents, s'affranchissant des codes du genre.

« La quasi-totalité des joueurs que nous avons lancés l'étaient dans des secteurs où la concurrence existait déjà. Quand nous avons sorti StarCraft ou Warcraft, il y avait déjà plein de RTS. C'était la même chose pour World of Warcraft et les MMO et même pour HearthStone, il existe déjà de nombreux jeux de cartes à collectionner. Nous avons toujours utilisé cette expérience et ajouté la touche Blizzard, et je pense que les joueurs apprécient ça. À titre personnel, je pense que nous avons démontré par le passé que nous avons été capables d'en faire des succès.
Mais il y a aussi de nombreuses autres mécaniques, nous avons les apprises de nos autres jeux, d'autres éléments de gameplay intégrés dans les maps en elles-mêmes pour rendre le jeu plus intéressant. »

Et Alan Dabiri de viser notamment la notion de « champ de bataille » qu'il considère spécifique à Heroes of the Storm - dans le jeu de Blizzard, les joueurs sont confrontés à des objectifs annexes et spécifiques qu'ils peuvent remplir pour profiter de bonus. Il faudra par exemple collecter un trésor pour s'attirer les faveurs d'un pirate, collectionner des crânes durant une bataille pour les lancer une formule magiques et invoquer un golem, ou encore capturer des altars pour transformer l'un des héros de son équipe en un Chevalier Dragon.

« Chacun des quatre champs de batailles que nous montrons [durant la BlizzCon] est différent les uns des autres et quand vous jouez sur ces cartes, vous devez adopter des stratégies différentes et faire des choix spécifiques. Il s'agit vraiment d'expériences distinctes. »

En attendant de juger sur pièce (les inscriptions au bêta-test sont ouvertes sur le site officiel), le gameplay d'Heroes of the Storm se dévoile dans le cadre de la BlizzCon, notamment au travers de deux matchs joués en direct par les équipes de développement du jeu.

En une heure de gameplay, on y découvre plus concrètement deux des cartes originales du jeu, Blackheart's Bay et Haunted Mines. Dans Blacheart's Bay, le principal objectif consiste à détruire la base ennemie, mais en collectant des pièces, les joueurs peuvent invoquer le pirate Blackheart et son vaisseau fantôme qui ouvre le feu sur l'équipe adverse. Dans les Mines Hantées (présentées comme un donjon compétitif), les joueurs peuvent tenter d'extraire des matériaux leur permettant de façonner un golem, un pet de siège massif qui bousculera les défenses adverses.
De quoi se démarquer des ténors du secteur ? Sans doute (l'estampille Blizzard suffira au moins à susciter la curiosité), mais si on imagine que la concurrence ne restera pas sans réagir. Le petit monde du MOBA pourrait gagner en diversité et pas uniquement au travers de Heroes of the Storm.

Réactions (115)


Que pensez-vous de Heroes of the Storm ?

37 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (54 évaluations | 4 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien

98 joliens y jouent, 120 y ont joué.